Voyage aux États-Unis : tout savoir sur l’ESTA


Indispensable pour tout court séjour aux États-Unis, l’ESTA est une autorisation de voyage. Elle est délivrée aux voyageurs éligibles qui souhaitent transiter ou séjourner dans le pays pour une durée maximale de 90 jours. La demande se fait en ligne ou à l’ambassade américaine. Elle reste simplifiée, mais il faut scanner les documents requis à l’avance et préparer un paiement.

Avez-vous dit l’ESTA ?

Souvent considérée à tort comme un visa, l’ESTA ne l’est pas. Les États-Unis ont exempté de visa les ressortissants des pays membres d’un accord multilatéral. Plus de 37 États à travers le monde ont ratifié cette entente. Les Français font partie des privilégiés qui peuvent venir aux USA sans visa si la durée du voyage reste en dessous de trois mois. L’ESTA n’est ainsi pas un visa, mais la preuve d’une exemption délivrée par un site officiel du gouvernement local dédié à l’immigration ou sur France ESTA. Vous pouvez également confier les démarches à l’agence de voyages ou à un prestataire trouvé sur le Net.

Qui est éligible à cette autorisation de voyage ?

Les citoyens des 37 pays signataires de l’accord avec les États-Unis sont éligibles à l’exemption de visa. Le motif du séjour n’excédant pas les 90 jours peut être récréatif ou professionnel. Les titulaires de l’ESTA ne doivent par contre pas signer un contrat de travail pendant le séjour. Toute activité rémunérée est également interdite. Pour faire la demande de cette autorisation de voyage, il faut un passeport biométrique. Ce document doit être valide 6 mois après son retour en France. Il est à numériser et à joindre à la requête remplie en ligne. La demande est acceptée instantanément dans 99,9% des cas. Dans le cas contraire, vous devez vous rapprocher de l’ambassade. Si tout est en règle, l’ESTA est entre vos mains en moins de 24 heures. Ce document est à imprimer pour être présenté à l’aéroport lors de l’embarcation. La version électronique peut aussi être consultée par les fonctionnaires si vous leur donnez un numéro de dossier.

D’autres détails à connaître sur cette formalité

L’ESTA est un document officiel payant. Le tarif avoisine les 13 euros si vous vous chargez vous-même de la demande. Ceux qui confient cette formalité à une agence de voyages ou un prestataire privé s’attendent à régler une facture d’environ 80 euros. Ce prix inclut une bonne part de frais de dossier. Dans les deux cas, il faut prévoir le scan du passeport et éventuellement des papiers d’identité. Si jamais vous reportez votre voyage, l’ESTA déjà octroyé a une validité de 2 ans. Elle vous autorise plusieurs entrées, mais les allers-retours doivent se trouver dans un intervalle de 90 jours. Conservez précieusement le numéro de dossier si le papier est retenu par l’administration douanière à votre premier embarquement. Lors du remplissage du formulaire, les femmes mariées peuvent mettre leur nom de jeune fille ou celui de leur mari, mais il en faut un identique à celui du passeport.